Santé du cerveau


Une étude conduite sur des souris a permis de confirmer que la consommation de fruits et légumes riches en antioxydants pourrait prévenir les dommages causés par les radicaux libres associés au déclin des performances cognitives reliés au vieillissement comme, entre autres, la maladie d’Alzheimer. Les recherches ont permis de démontrer qu’un apport de jus de pomme peut compenser pour un stress oxydatif combiné par une mauvaise alimentation et le bagage génétique des individus.
The Journal of Nutrition, Health and Aging, Volume 7, Number 6, 2003

Une autre étude a aussi permis de constater que les antioxydants contenus dans les pommes protégeraient les cellules du cerveau contre le stress oxydatif, causant des maladies neuro-dégénératives comme l’Alzheimer. L’étude, conduite sur des cellules de cerveau de rats, a permis de renforcer la théorie selon laquelle le risque de développer l’Alzheimer et d’autres maladies semblables pourrait être réduit par l’alimentation, particulièrement des aliments riches en antioxydants. L’environnement et la génétique occuperaient aussi un rôle important au niveau du développement de cette maladie.
Journal of Food Science, Volume 69, No 9, 2004

Une nouvelle étude conduite à l’Université du Massachusetts et réalisée sur des souris suggère que la consommation de jus de pomme pourrait protéger contre les dommages causés par l’oxydation des cellules qui contribuent à la perte de mémoire associée au vieillissement. Les résultats obtenus lors de cette étude ont permis de démontrer qu’un apport supplémentaire de jus de pomme permet de protéger les souris âgées contre le stress oxydatif causé par une alimentation déficiente. De plus, une forte acuité mentale était obtenue lorsque les souris âgées consommaient l’équivalent pour un humain de 2 à 3 tasses de jus de pomme ou approximativement 2 à 4 pommes par jour.
Journal of Alzheimer’s Disease, Volume 8, No 3, December 2005, p. 283-287

Une étude clinique auprès d’individus institutionnalisés a permis de constater que la consommation de jus de pomme peut être un supplément utile afin d’atténuer les symptômes associés à la progression de la maladie d’Alzheimer.
Am J Alzheimers Dis Other Demen. 2010 Jun;25(4):367-71

Un nombre croissant d’études indique que la consommation de pommes et de jus de pomme peut être bénéfique en ce qui concerne l’amélioration de la santé du cerveau et de la diminution des symptômes de la maladie d’Alzheimer. En association avec un régime alimentaire, la pomme et le jus de pomme peuvent protéger contre les dommages oxydatifs du système nerveux central qui peuvent conduire à la perte de mémoire.
AgroFOOD Industry High-­‐Tech, 2009, 20; 6: 32-­‐34,
Journal of Alzheimer’s Disease, 2009, 16:1