Une étude in vitro a permis de démontrer que la quercétine pourrait prévenir la croissance et le développement du cancer de la prostate en bloquant l’activité des hormones androgènes.
Carcinogenesis, Vol. 22 no.3 pp. 409-414, 2001