Bienfaits de la pomme

Julie DesGroseilliers, Diététiste-Nutritionniste

Têtes d’affiche du guide alimentaire canadien, les fruits et les légumes constituent une réelle police d’assurance santé à long terme.

Or, les pommes du Québec de la Vista Bella à la Délicieuse Jaune ne font pas exception. Riches en saveur et en nutriments, les pommes de chez nous contiennent en moyenne 86 % d’eau et seulement 70 calories. Bonnes à croquer et à cuisiner, les pommes offrent plusieurs bienfaits variés!

CŒUR

De tous les fruits, ce sont les pommes qui contiennent le plus de quercétine, un antioxydant de la famille des flavonoïdes. Ce sont d’ailleurs les propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires de la quercétine qui semblent bénéfiques à plusieurs niveaux pour la santé, notamment pour le coeur.

« Chaque portion quotidienne de fruits et de légumes réduit d’environ 4 % le risque de maladies cardiovasculaires », selon Richard Béliveau, Docteur en biochimie. De leur côté, les pommes regorgent de pectine, reconnue pour ses propriétés anticholestérol.

 

DIABÈTE

Les pommes contiennent également des fibres. La pectine, une fibre soluble, gonfle dans l’estomac et ralentit le passage des aliments dans l’intestin, ce qui favorise la satiété et permet un meilleur contrôle de la glycémie, un atout pour les personnes diabétiques.

SOURIRE

Croquer à belles dents dans une pomme crue est bénéfique pour la santé bucco-dentaire. La forte salivation qui en découle combat les bactéries, pour ensuite éloigner les caries. Aussi, la mastication d’une pomme fraîche confère un massage aux gencives, bénéfique pour prévenir les maladies comme la gingivite.

 

RESPIRATION

Manger des pommes aurait un effet favorable sur la santé respiratoire et l’incidence de l’asthme. Qui plus est, la consommation de pommes durant la grossesse pourrait réduire le risque d’asthme chez les enfants.

 

CANCER

Environ le tiers des cancers sont directement reliés à la nature du régime alimentaire. Or, la consommation de 5 à 10 portions de fruits et légumes chaque jour représente la meilleure stratégie alimentaire pour prévenir cette maladie. Concrètement, la consommation régulière de pommes semble bénéfique pour réduire divers types de cancer comme celui du poumon, du pancréas, de la prostate, du sein ainsi que le cancer colorectal.

 

DIGESTION

De leur côté, les fibres insolubles favorisent une bonne régularité intestinale. Riches en saveur et en nutriments, les pommes de chez nous contiennent en moyenne 86 % d’eau et seulement 70 calories. Bonnes à croquer et à cuisiner, les pommes offrent plusieurs bienfaits variés, en plus de favoriser un tour de taille « modèle ».